Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

La glorification de l'état d'urgence et de l'impérialisme de l'UE dans un sujet de brevet : non à la manipulation de la jeunesse !

La glorification de l'état d'urgence et de l'impérialisme de l'UE dans un sujet de brevet : non à la manipulation de la jeunesse !

Les Jeunes pour la Renaissance Communiste en France (JRCF) estiment nécessaire de relayer le constat alarmant de cet article (Slate : « L’étrange sujet de brevet qui fait écrire aux élèves « l’armée, c’est super »), portant sur le sujet de l’épreuve d’histoire-géographie-EMC (éducation morale et civique) à l’épreuve du brevet des collèges de cette année. Le sujet de 2017 concernait la « défense nationale » (« Les grands principes de la Défense nationale ») et plus particulièrement ce qu’est devenue ladite «défense nationale » depuis la mise en place de l’état d’urgence et du plan Vigipirate (comme en témoigne le document proposé pendant l’épreuve sur  « la mobilisation des militaires auprès des populations »), la restriction des libertés publiques (et donc démocratiques) et la marche forcée vers la néo-fascisation de la France.

Voici les questions soumises par l’ « Education nationale » aux élèves de 3ème :

 

  1. «  Expliquez quelle est la mission confiée aux forces de l’armée de terre dans le document.
  2. Citez une autre mission confiée aux forces armées sur le territoire national ou à l’extérieur.
  3. Vous avez été choisi(e) pour représenter la France au prochain sommet de l’Union européenne. Vous êtes chargé(e) de réaliser une note pour présenter une mission des militaires français sur le territoire national ou à l’étranger. Montrez en quelques lignes que l’armée française est au service des valeurs de la République et de l’Union européenne »

 

La dernière question est de loin la plus alarmante, et, à ce stade, relève largement d’une propagande particulièrement pernicieuse, notamment parce qu’elle touche des élèves de 14-15 ans. Ce qui révolte, c’est d’abord cette injonction à la démonstration : « vous montrerez que … ». L’élève est sommé de partir de plusieurs états de fait (les activités militaires sur le sol français et… dans les pays étrangers) et de montrer le bien-fondé ou la légitimité de ceux-ci. De tels impératifs sont bien entendus contradictoires avec les valeurs d’esprit critique qu’est censé favoriser tout régime républicain digne de ce nom. Ainsi est donc attendue une glorification de l’armée sans aucun questionnement, ni recul critique.

Vigipirate se voit quant à lui présenté par une grande frange des élèves comme le bouclier de toutes nos libertés, quand certains ne vont pas jusqu’à inventer des situations fantasmagoriques où l’armée vole au secours de populations désespérées, en sauvant des enfants de la noyade, ce qui n’a pas manqué de susciter un certain malaise dans le corps enseignant. Les JRCF condamnent une telle opération de propagande, et soutiennent qu’en 3ème, sur un sujet aussi délicat et dans un contexte de pérennisation de l’état d’urgence,  les élèves ne sont pas en capacité de riposter face à une telle manipulation. Manipulation qui présente comme autant de « valeurs républicaines et européennes » de véritables mécanismes de fascisation (état d’urgence dont les principales victimes sont les syndicalistes et ouvriers en luttes :  assignations à résidences, interdiction de manifester, guerre aux mouvements sociaux), ou des projets d’ingérences impérialistes (alors que le gouvernement Macron prépare l’entrée en guerre de la France en Syrie, sous couvert de l’OTAN, et que l’UE fait de sa "défense européenne" une priorité dans son agenda politique). Laurence de Cock a tout à fait raison de souligner, sur Mediapart que « l’enseignement moral et civique devient le service après-vente du Ministère de la Défense ». Nous ajoutons qu’un tel programme va jusqu’à entacher de la manière la plus crasse la notion même de « civisme républicain ».

Non, le principe républicain de la « défense nationale », hérité des combats héroïques des armées révolutionnaires du peuple qui s’est illustré à Valmy n’a rien à voir avec la politique du Ministère des Armées, et sa politique agressive calquée celle de l’OTAN impérialiste, lorsqu’elle tourne le dos aux peuples et à la paix et bafoue les souverainetés nationales (Irak, Yougoslavie, Lybie, Syrie, Ukraine…). Tout au contraire, la souveraineté du peuple français exige une armée populaire patriotique et républicaine, dans la droite conception jaurésienne (L’armée nouvelle, Jaurès), intégralement au service de l’indépendance nationale : c’est-à-dire cantonnée à un but purement défensif. Non, il n’y a aucun lien entre les valeurs républicaines et celles de l’Union Européenne, véritable bureaucratie totalitaire ! Nous relayons ici un article d’Initiative communiste (https://www.initiative-communiste.fr/articles/emmanuel-macron-sylvie-goulard-preparent-liquidation-de-defense-francaise-armee-souverainetenationale/), et rappelons que le 7 juin à Prague, Sylvie Goulard s’était prononcée en faveur d’une « souveraineté partagée » dans l’U.E en matière de défense. Pseudo-défense qui n’en serait pas une, cette CED (communauté européenne de défense) serait essentiellement conçu comme un moyen de pression supplémentaire face à Moscou, structurée en armée de « projection extérieure » (OPEX), bras armée européen des politiques de déstabilisation de pays souverains.

Non, la ploutocratie macronienne qui montre, jour après jour, un visage de plus en plus dictatorial, et le projet de mort sociale qu’elle porte, n’a rien à voir avec les valeurs  et des acquis institutionnels de la République française et de l’Etat-nation, hérités de la Grande révolution de 89, de 1792-93, des luttes ouvrières de 1936, et du CNR de 1945, que ce gouvernement et son parlement fantôche ont pour fonctionner d’enterrer définitivement, en même temps que l’indépendance de notre armée. L’Union européenne, cette prison libérale et impérialiste des peuples en est tout autant éloignée.

Nous, jeunes communistes du PRCF, nous nous battons pour le retour à l’indépendance diplomatique et militaire complète de la France, l'instauration d'une armée de conscription démocratiquement gérée, avec pour mission la stricte défense du territoire, à l’exclusion de toute utilisation contre les luttes populaires et de toute utilisation néo-colonialiste. Elle, et elle seule saura répondre strictement à l’ensemble des valeurs républicaines, au service de la paix et de l’indépendance des peuples.

SORTIE DE L’UNION EUROPEENNE !

SORTIE DE L’OTAN !

PAS UN SEUL SOLDAT HORS DE FRANCE !

QUE VIVE L’ANTI-IMPERIALISME !

 

Jeunes pour la Renaissance Communiste en France (10/07/17)

 

L’article de Slate : http://www.slate.fr/story/148113/etrange-sujet-brevet-2017

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article