Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Communiqué de la Jeunesse Communiste de Grèce

                 Avatar

Déclaration du Bureau de Presse du Conseil Central de la Jeunesse Communiste de Grèce (KNE)

 

Sur l’assassinat d’un jeune de 15 ans

 

Nous condamnons l’assassinat du jeune de 15 ans Alexis Grigoropoulos par un policier à Exarchia (quartier du centre ville d’Athènes).

 

Les responsabilités de la direction de la police sont très lourdes. 

 

Ceci est clairement le résultat des orientations et de la formation réçue par les forces de sécurité, qui visent le « peuple ennemi », le mouvement populaire, le mouvement des travailleurs et des jeunes en lutte.

 

La répression de l’état va de paire avec les attaques contre la vie et contre les droits des jeunes travailleurs, des attaques contre l’enseignement et contre l’horaire de travail avec la flexibilisation des relations du travail. L’objectif de cette répression est d’intimider les ouvriers, les salariés, les écoliers-étudiants et la jeunesse général.

 

Les incendies et les destructions n’ont rien à voir avec le mouvement populaire des masses. Ces événements ne servent qu’à légaliser le climat de terrorisme qui règne aujourd’hui.  C’est un alibi pour la politique de la Nouvelle Démocratie (parti au gouvernement), de la même manière que cela l’a été pour la politique des gouvernements précédents, dont l’objectif est clairement la répression du mouvement populaire et des travailleurs.

 

La seule réponse à cette situation ne peut être que le mouvement populaire organisé, la mobilisation organisée et combative des jeunes. Celui-ci doit montrer les véritables raisons et les responsables dans l’état de la situation. Il ne faut pas faire comme par le passé lors de la torture des immigrés ou dans le cas des violences policières à l’encontre des jeunes étudiants à Thessalonique. Nous appelons l’ensemble des jeunes à montrer leur indignation, leur opposition et leur condamnation et par une lutte organisée et en revendiquant que les responsabilités politiques et pénales soient établies. La jeunesse doit fermer les écoles, les Universités, les hautes écoles et les écoles de promotion sociale. On encourage toutes les organisations de masses à voter la condamnation des services de répression et d’organiser des manifestations. La jeunesse doit prendre part massivement et de manière organisée, ensemble avec le mouvement populaire et le mouvement des travailleurs : Au rassemblement contre le terrorisme d’état.

 

Athènes, 7-12-2008, le Bureau de Presse du CC de la JCG (KNE)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article