Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Position PRCF/JRCF Libye

Non à toute intervention impérialiste et néocolonialiste en Libye.  

Sarkozy, BHL, Obama, Cameron,

bas les pattes !


Il est impossible d’idéaliser Khadafi, dont la politique fluctuante a oscillé entre un anti-impérialisme inconséquent et, suite à la chute de l’URSS, un ralliement non déguisé aux politiques occidentales. Le PRCF a maintes fois exprimé son analyse et ses positions sur la crise en Libye. Mais aujourd’hui, la question qui est posée est d’empêcher une recolonisation ouverte de la Libye sous couvert d’ingérence humanitaire, d’empêcher l’impérialisme de reprendre la main que la révolution tunisienne lui a fait perdre au mois de janvier, et de condamner catégoriquement les frappes décidées par Sarkozy, dont la politique liberticide et xénophobe en France même, le disqualifie pour parler de « droits de l’homme ».


Rappelons par ailleurs que BHL et Sarkozy n’ont jamais réclamé de « zone d’exclusion aérienne » ou de « frappes ciblées » et « humanitaires » quand l’armée israélienne strangulait et bombardait criminellement Gaza. Rappelons que ces mêmes personnages restent de marbre quand les sbires des dirigeants esclavagistes de Riyad, alliés stratégiques de Washington et parrains de l’intégrisme international, massacrent le peuple de Bahreïn ou celui du Yémen. Compter sur l’impérialisme pour « libérer la Libye », comme le fait la social-démocratie suivie par le « vert Cohn-Bendit », c’est un peu comme si on demandait au sinistre pédophile Marc Dutrou de venir rétablir l’ordre dans une école maternelle !  

Il est bien triste que la Chine, qui dispose d’un droit de veto au Conseil de sécurité, et qui est elle-même, à terme, dans le collimateur de l’impérialisme américain, n’ait pas utilisé son droit dans ces graves circonstances où l’indépendance de la Libye est ouvertement violée.  

                Au niveau national français, il est lamentable que le Parti « socialiste », fidèle à sa honteuse tradition impérialiste datant d’août 1914, appuie les frappes françaises alors même que Sarkozy espère que la nouvelle « union sacrée » réalisée autour de sa politique belliciste au parlement, parviendra à remettre en selle son régime de boue délégitimé par les luttes sociales de l’automne. Il est lamentable que Mélenchon, qui joue parfois les matamores de la « gauche radicale », approuve les frappes en les trouvant seulement trop tardives. En quoi le peuple français, qui voit son pays mourir à petit feu étranglé par la « construction européenne » et par la politique de l’UMP, a-t-il mandaté ses hommes politiques pour envoyer l’armée française dans ce qui peut devenir un nouvel Afghanistan ou un nouvel Irak ?

 


Quant au PRCF il rappelle la position de toujours du Mouvement communiste international : l’émancipation des peuples sera l’œuvre des peuples eux-mêmes, aidés par la solidarité internationale des opprimés, et non par la politique de la canonnière des oppresseurs. En réalité, la politique sarkozyste en Afrique et dans le pourtour méditerranéen est totalement contraire aux intérêts de notre pays qu’elle place encore un peu plus à la remorque de l’impérialisme américain. Au moment où l’indépendance et l’existence même de la nation française sont directement menacés, les progressistes doivent se garder de soutenir tout ce qui porte atteinte au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et qui peut habituer les esprits au droit d’ingérence à sens unique des puissances impérialistes.


Non seulement Sarkozy et Cameron ne peuvent pas « libérer » le peuple libyen, mais la tâche des peuples français et britannique est au contraire de se libérer eux-mêmes de leurs oppresseurs respectifs et de l’oligarchie « nationale » et européenne qu’ils représentent sous le drapeau usurpé de la « démocratie ». 

Plus que jamais l’impérialisme est l’ennemi principal des peuples, oui à l’émancipation sociale et nationale des peuples arabes, non à la recolonisation de la Libye, mercenaires saoudiens hors de Bahreïn, vive la lutte de tous les peuples arabes pour le mieux-être, l’indépendance nationale et la démocratie populaire !


                Le PRCF appelle à engager partout l’action unitaire contre l’intervention impérialiste de Sarkozy et à participer aux actions qui seront décidées sous le drapeau de l’internationalisme et de l’anti-impérialisme. Il presse les organisations et les camarades communistes, auxquels il vient de faire une proposition largement amendable, de s’exprimer ENSEMBLE sur cette question.  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article