Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

DSK-UE-Libye : Positions du PRCF

Trois Pôle Positions (PP) du PRCF

(24 Février 2011)

 

MANIPULATION MÉDIATIQUE.

 

DSK va parler ! DSK a parlé ! DSK écrase tous le monde dans les sondages de l’Ifop, dont le PDG est Laurence Parisot, présidente du MEDEF, ou du CSA, dirigé par Roland Cayrol, l’omniprésent politologue qui explique à chaque émission de son complice en télévision, Yves Calvi, que c’est DSK qu’il faut pour la France.

 

Bref on tente de nous faire le coup de « Ségolène » de 2007....faire prendre une brêle pour un avion de chasse. Nous faire croire que DSK est le seul capable de terrasser Sarkozy, drainer les voix des citoyens excédés par 5 ans de régression sarkozienne vers son clone DSK !

 

Après le yacht de Bolloré, le riad au Maroc ! Et en prime le combat des « première dames » Carla versus Anne ! Le ridicule ne tue plus.

Et gare si vous ne votez pas « bien », si vous ne votez pas « utile », Marine est en embuscade.

Assez d’hommes (ou de femmes) providentiels ! Providentiels seulement pour les milliardaires du CAC 40.

Prend- on les Français pour des imbéciles ? Les organes de presse, radios et télés de la grande bourgeoisie tentent de nous interdire la démocratie par des choix préformatés dans les officines du patronat. Le seul choix des présidentielles serait entre le patron du FMI, véritable bourreau des peuples, et le locataire indigne de l’Elysée, qui a violé la souveraineté populaire exprimée au référendum de 2005. On est en droit d’exprimer une certaine colère voire une colère certaine.

 

Non le peuple de 1789, de 1793, des Sans culottes, de la Commune de Paris, s’élançant « à l’assaut du ciel », du Front Populaire et de la Résistance, ne se laisse pas berner si facilement. Il ne se laissera pas enfermer dans un étau mortifère entre DSK et Marine. Il brisera l’étau d’une manière ou d’une autre pour proclamer sa volonté de vivre libre.

 

 

RESTER DANS L’UE EST..... LA DERNIÈRE BÊTISE A FAIRE.

 

Augmenter les salaires serait "la dernière bêtise à faire" en Europe et nuirait à la réduction du chômage, a estimé dimanche le président de la BCE, Jean-Claude Trichet. Voila les citoyens des pays membres de l’UE prévenus.

Ce sont sans aucun doute les salaires du quart des salariés français qui gagnent moins de 750 euros par mois (net) qui provoquent le chômage de masse dans notre pays.

 

L’impudence de Trichet -le bien nommé- n’a pas de limites. M. Trichet peut il nous donner son salaire ? Peut il nous dire comment il vivrait, survivrait avec 750 euros par mois ? Peut-il nous dire quels intérêts il sert à la tête de la BCE ? Et au nom de quelle légitimité se permet il ce genre de déclaration ?

 

Il fut un temps où les hommes qui dirigeaient la France déclaraient : « Que l’Europe apprenne que vous ne voulez plus un seul malheureux, un seul oppresseur sur le territoire français. » Ainsi s’exprimait Saint-Just en s’adressant à la Convention nationale en mars 1794.

Ces hommes, Saint-Just, Robespierre, les Jacobins et Sans-culottes, proclamaient : « le bonheur est une idée neuve en Europe ». Ces hommes menaient un combat, avec les limites de leur temps, pour le pain et la dignité des masses populaires.

 

Le contraire de M. Trichet qui, lui, agit pour le seul intérêt des plus riches, des grands capitalistes qu’il sert avec zèle. Insultant ainsi les travailleurs et les chômeurs de France et des autres pays enfermés dans la prison des peuples qu’est l’UE. Car si M. Trichet peut se permettre ces propos obscènes et provocateurs c’est qu’un système lui permet de le faire, le capitalisme, et un dispositif politique et institutionnel lui permet de le faire, l’Union Européenne.

Pour briser l’odieuse arrogance des Trichet, des nouveaux aristocrates, il faudra briser le capitalisme et sa principale arme antipopulaire, l’UE.

 

A l’heure où les médias bourgeois tentent de nous faire croire que l’avenir de la nation réside dans un « match Sarkozy –DSK » posons-nous la question : qu’est ce qui sépare ces deux hommes sur ces deux questions clefs, le capitalisme et l’UE ? La réponse est évidente : rien.

L’homme qui a réduit les salaires des fonctionnaires grecs de moitié à la tête du FMI et l’homme qui détruit les retraites, l’éducation nationale, la Sécu. à la présidence de la République, ces deux hommes sont, comme JC Trichet, des valets du capitalisme, des ennemis du peuple, des casseurs des acquis sociaux et de la nation.

Débarrassés de ces délinquants multi récidivistes, nous pourrons édifier une société plus juste et plus fraternelle, un République sociale ouvrant la voie au socialisme et au communisme.

 

Alors comme nos glorieux ancêtres le firent avec les rois et comme les peuples arabes frères le font avec les leurs, disons leurs « DÉGAGEZ ! ».

 

 

LIBYE : SOLIDARITÉ !

 

Après les peuple tunisien, égyptien, d’autres peuples arabes se soulèvent pour réclamer le pain et la liberté.

En Libye les choses prennent un caractère particulièrement dramatique puisque le régime du colonel Kadhafi n’a pas hésité à faire tirer sur les manifestants : on parle de plus de deux cents morts.

Historiquement ces régimes de « démocratie nationale » voulant rompre avec le système féodal et faire émerger une bourgeoisie locale, furent une étape progressiste, profitant de la force propulsive des pays socialistes. Ces régimes dirigés par des militaires souvent issus du peuple portaient en eux une volonté de démocratie et de modernisation de leurs pays rejetant la domination impérialiste. Le caractère révolutionnaire de la bourgeoisie nationale s’exprimait encore et dans certains pays les partis communistes participèrent au gouvernement. Nasser en Égypte avait donné le signal de ce mouvement.

 

Très vite cependant la contradiction entre la bourgeoisie en développement et les classes populaires exigeant tous leurs droits, s’installa sur le devant de la scène politique de ces pays. Très vite Nasser exerça une violente répression contre les communistes égyptiens arrêtés, torturés, pendus par  centaines. Cela se reproduit dans tous les pays dirigés par les juntes militaires de plus en plus proches des bourgeoisies nationales (Irak, Syrie, Libye....) et cela s’aggrava au fur et à mesure que le caractère progressiste de ces régimes dégénéra au profit de dictatures de classe de plus en plus anti-progressistes et de plus en plus inféodées à l'impérialisme - la fin de l’URSS ayant évidement accéléré le processus.

 

Les peuples de ces pays ont raison de se révolter pour le progrès social, démocratique et l’indépendance nationale. Les communistes, bien qu’affaiblis par des répressions sauvages, sont au coeur de ces insurrections populaires.

La situation libyenne, est un peu plus particulière ; jusqu'à ces dernières années la Libye « populaire et socialiste » fut un des seuls pays arabes à s'opposer aux impérialistes, et à soutenir les luttes de libération des peuples dans le monde .Le peuple libyen a raison de s'insurger contre la chape de plomb de quarante ans d'autoritarisme et d'autocratie, Mais on doit s'interroger sur l'odeur de pétrole et de revanche que l'on sent dans la situation et sur le rôle de la CIA et du Mossad. Il est indispensable que le peuple de Libye fasse triompher la révolution démocratique en dehors de toute intervention étrangère

 

Au-delà de l’expression de notre solidarité internationaliste nous devons aussi mobiliser notre peuple pour  ces mêmes objectifs qui sont tout aussi valables ici que là-bas.

Alors nous dirons à notre tour à l’UE, au capitalisme, à Sarkozy et à leur cortège de misère : « DÉGAGE » !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article