Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Syrie : déclaration d'organisations franchement communistes

Alerte ! Le gouvernement PS-Verts fait le choix de la guerre contre la Syrie !

Déclaration commune de Faire Vivre le PCF, la Gauche communiste, le PRCF

jeudi 29 août 2013

 

Le bourrage de crâne médiatique sur la situation en Syrie tourne à plein, sans nuance, sans souci de la vérité, afin de justifier une énième opération militaire.

Les opérations secrètes des services occidentaux en Syrie qui financent, forment et arment des mercenaires issus de groupuscules islamistes, les opérations de déstabilisation menées depuis deux ans, des exactions terroristes contre l’indépendance de la Syrie sont connues. Nous savons aujourd’hui que ce sont les Occidentaux qui ont aidé l’Irak dans l’usage d’armes chimiques contre l’Iran, que les justifications de la guerre en Irak étaient des mensonges, repris par tous les dirigeants occidentaux et leurs médias aux ordres.

Pourtant, tout s’accélère après les déroutes militaires et l’inconsistance politique des "rebelles", malgré le soutien financier et militaire des régimes ultra-réactionnaires du Golfe persique et des services secrets occidentaux.

Les communistes de Syrie et de tout le Proche-Orient ont dénoncé la lourde responsabilité du régime d’Al Assad dans la situation du peuple syrien. Ses concessions aux exigences du FMI et des impérialistes après la chute de l’URSS ont renforcé les inégalités et les violences. Mais cela n’empêche pas les communistes syriens d’assumer leur devoir patriotique et anti-impérialiste en combattant l’ingérence étrangère en Syrie, avec des forces démocratiques d’opposition à Assad, qui ont refusé la militarisation des manifestations. Tous défendent le droit de ce pays à préserver son indépendance et à maintenir le seul régime laïque de la sous-région, maîtrisant ses ressources pour le progrès social et l’égalité hommes-femmes.

Nous avons deux certitudes : 
 - rien de bon, rien de progressiste ne peut sortir d’une intervention impérialiste : la situation en Irak, en Libye, en ex-Yougoslavie, au Mali...
 prouvent que c’est au chaos, à la misère, à l’aggravation des violences qu’aboutissent ces guerres inacceptables, tant du point de vue de l’indépendance nationale, que du progrès social et des libertés démocratiques des peuples. 
 - les enjeux géopolitiques entre US, UE, et les
BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), les enjeux des gazoducs qui traversent le Proche-Orient, les intérêts des multinationales des armes et de l’énergie sont au cœur des stratégies occidentales pour le "nouveau Proche-Orient".

La France de Hollande est en pointe dans l’agression euro-atlantique qui se prépare contre la Syrie. C’est un Fabius militariste, comme aux plus belles heures coloniales des socialistes français, qui renie les principes défendus par la France lors de l’invasion américaine en Irak. Face à Bush, D. de Villepin avait refusé toute intervention militaire contre un pays tiers sans l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU : il est déshonorant pour notre pays qu’un ministre de la République décide de faire sauter ce garde-fou minimal du droit international : c’est la porte ouverte à l’aventurisme le plus dangereux, sans parler des risques de conflagration d’une intervention occidentale ouverte en Syrie étant donné l’imbrication des enjeux géopolitiques régionaux et mondiaux.

Nous ne laisserons pas sans réponse les déclarations bellicistes des ministres et du président français. Les progressistes, les anti-impérialistes, les défenseurs du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, les patriotes de France doivent reprendre le flambeau de la bataille pour la paix, contre les guerres coloniales et impérialistes, contre les ventes d’armes qui sont d’abord le fait des USA et de l’UE, pour le désarmement nucléaire.

Le gouvernement socialiste, qui s’apprête à démolir les retraites par répartition en alléguant l’endettement de la France, trouve soudain des milliards d’euros pour agresser un peuple souverain, alors qu’il prétend ne plus avoir d’argent pour la protection sociale et les services publics.

La lutte pour la paix est un axe essentiel du combat des communistes depuis la boucherie impérialiste de 14-18. Elle est inséparable de la lutte contre l’euro-austérité, pour la sortie de la France de l’euro, de l’UE et de la machine de guerre impérialiste de l’OTAN.

 

Les communistes appellent à lier la lutte contre l’austérité à la lutte contre les guerres impérialistes, ruineuses, injustes, déshonorantes pour la France et dangereuses pour la paix mondiale.

 

http://a406.idata.over-blog.com/300x299/1/17/94/94/FVER-PCF.jpg  http://www.comite-valmy.org/IMG/bmp/gauche_communiste-2.bmp  http://socio13.files.wordpress.com/2010/10/prcf_logo.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

GUYARD 11/11/2013 22:18

Je suis un communiste convaincu mais je ne suis pas du même point de vue que vous sur ce sujet...
J'explique (N'ésitez pas à me contre dire)

Aujourd'hui, à l'heure qu'il est, des centaines de "rebelles" syriens se font tuer ou se rendent parce qu'ils crèvent de faim ( certain n'ont rien mangé depuis des jours, d'autres mangent des
chiens, des chats, des rats,..).
Et vous nous dite qu'il ne faut rien faire sous prétexte de lutter contre le régime impérialiste?
Je suis contre ce régime impérialiste mais il ne faut pas tomber dans l'excès et se refermer sur soi pour gagner la bataille contre le régime impérialiste.
Absolument pas!
C'est le meilleur moyen de perdre.
Imaginez dire à un rebelle syrien contre le pouvoir Dictatoriale "on propage l'idée qu'il ne faut pas vous aider au prétexte de lutter contre l'impérialisme américain et le grouvernement
français".
Y vous tuerez sur place!
Non! ce qu'il faut faire c'est justement ENGAGER LA LUTTE contre le pouvoir dictatoriale et ASSURER l'autonomie du pays avec un gouvernement démocratiquement élu et indépendant de tout lobing!

Le communiste est un bastion de la solidarité humaine,
La lueur de la liberté individuelle,
Et de l'union de tous pour un monde qui vit ensemble.