Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Résister à l'anticommunisme

Quand la JRCF 72 resiste au lycée contre l'anti-communisme et le révisionnisme du programme de l'éducation nationale

 

Témoignage d'un jeune millitant du Pôle de Rennaissance Communiste en France après une intervention contre le programme anti-communiste et révisionniste de l'éducation nationale en cours d'Histoire de terminale S, les faits se sont dérouler au débout de cette année scolaire dans un lycée public du Mans. 

N'oublions pas que depuis la réforme dans les lycées les élèves de terminales S de cet année sont les derniers à avoir des cours d'Histoire-Géographie, en effet les élève de 1e S de cette annnée devrons choisir l'Histoire-G. comme une "option" l'année prochaine... (voir ici) et il faut remarquer que non seulement on nous supprime l'education de notre Histoire mais en plus le contenu est particulierment odieux envers les régimes communistes et surtout la période sous Staline.

 

  Voir ici le temoignage paru dans dans le mensuel du PRCF de janvier 2012: Initiative-communiste N°116

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

pauline 17/02/2012 15:44

oups j'allais oublier ,prends le temps d'exister ,sors de derrière ton ordinateur et pourquoi pas ... rejoins ceux qui luttent vraiment !! tu verras la vie est belle quand tu quittes facebook et
autres sites a la solde du capitalisme ! autre précision ,si nous combattons les trotskistes et que comme tu le prétends tu es du Mans ,tu sais et donc tu connais le pouvoir de nuisance de ces gens
a la solde de la mairie PS et l'attitude de ces gens lors des rassemblements !! et si tu nous donnais ton vrai nom que nous puissions enfin nous rencontrer hors de l'écran ......car contrairement a
toi nous ne sommes pas scotchés sur notre chaise ou à participer a des rassemblements , manifestations pour apparaître dans le journal local , notre but est d'UNIR la classe ouvrière car
l'émancipation de la classe ouvrière se fera par elle même ....

PRCF72 17/02/2012 15:17

Cher énervé ,

En voilà une attitude toute à l'image de notre montée sur le Mans et ses alentours ,enfin le visage de ceux que nous combattons à tenir sur le terrain , ainsi donc tu prétends ,tu hurles avec les
loups sur nos actions efficaces ,à Allonnes ,à la sortie des usines,dans la rue ,dans TES rues , ,vois tu ton attitude est la preuve de notre efficacité car quand la bête est blessée elle devient
arrogante ,ainsi donc ,comme tu nous connais si bien ,saches que nous sommes là ,présents ,actifs ,contrairement a vos bêlements stupides et indifférents aux yeux de la classe prolétarienne , allez
sans rancune ....aucune , car chez nous on dit ...les brouettes on les tirent pas ,on les poussent !! c'est quand même pas de notre faute si votre crédibilité ne trompent pas les gens , vous qui
tenez les mairies , vous que l'on ne voit qu'au moments des élections pour obtenir un poste et cracher ensuite sur la classe ouvrière , je ne te salut pas en virtuel .... comme en réel !

Lecteur d'Initiative Communiste 17/02/2012 13:51

Si je suis un anti-communiste, vous êtes un sinistre sectaire dogmatique. Mon abcès, je le fais gicler sur votre sale gueule

Votre réponse n'est pas communiste, votre réponse n'est pas la réponse d'un cadre communiste.

Un communiste qui fait la synthèse, qui rassemble et se projette dans l'avenir, dans l'action et donne des rendez-vous après expérience avec des communistes qui ne sont pas forcément d'accord mais
qui bossent ensemble (le fameux critère de la pratique que vous ne connaissez pas).

Il faut être assez ignare ou anar pour affirmer que toute action communiste débute par une action individuelle.

Beaucoup de "JE" dans vos propos, pas beaucoup de "NOUS".
Révélateur.
Vos blogs et votre facebook sont-ils sous le contrôle politique du PRCF 72 ? J'en doute !

Tout cela montre que vous n'y connaissez rien. Vous donnez une fausse image de l'action communiste qui est quasiment toujours collective.

Vous creusez, vous taillez, vous insultez. Il n'y a aucun anti-communisme dans mes propos.

Quant à votre fameuse action dans le lycée, je me contenterai de ce que vous racontez dans votre article et pas ce que vous brodez après coup.

d'ailleurs vous vous gardez bien de répondre à mes propos sur le fond. Votre réaction est tribale, c'est une esquive, c'est pas glorieux.

vous n'êtes pas le communisme, loin s'en faut. Juste une pâle figure écrite. Un communisme de papier.

vous bâtissez un babel de mots, une loghorrée, un babil d'enfant qui se rassure en permanence dans ses textes choisis (mais pas ceux qui pourraient vous contredire).

j'ai 40 ans de communisme et j'ai derrière moi des créations de cercles de JC, des cellules d'entreprises (BASF) que j'ai créées et fait vivre.

Je milite encore dans mon syndicat et me bat à l'intérieur pour sauver son indépendance de classe.

Mais c'est vrai je ne suis qu'un putain de révisionniste, le monde s'est arrêté en 1953 pour vous.

Vous faites du culte de la personnalité à rebours. Vous n'analysez pas les structures, les bases économiques, les contradictions du système soviétique. Relisez ce que dit G.Gastaud sur le système
soviétique après Staline.

Staline Staline enver hoxha enver hoxha Staline Staline.

Les vrais staliniens vous bottent le cul.

Vous êtes un gamin qui joue à la révolution.

Les contre-révolutionnaires sont aussi ceux qui ont laissé l'Union soviétique aux révisionnistes en taxant l'URSS d'impérialisme (fantasme antimarxiste qui a servi la réaction et les trotskistes
que vous combattez qu'avec des mots !

citez moi une seule action du PRCF 72, une seule, dans les cités populaires d'Allones, du Mans, à la porte des usines (Renault par ex
.)

Nombreuses de vos positions sont en contradictions avec celles de la directionn du PRCF, c'est vous l'anti-PRCF.

On n'est pas communiste parce qu'on s'abrite dans une orga communiste. Votre opportuniste gauchiste porte tort à la reconstruction d'un vrai parti communiste.

Vous divisez et je parle de votre facebook et de vos blogs.

Agiter Staline divise les authentiques communistes qui ont été trompés et qui travaillent scientifiquement à reconstituer les faits et les contradictions, les fautes et les gloires.

opportunisme de gauche qu'on épure selon les conditions d'adhésion à la troisième internationale (condition d'adhésion dictée par Lénine même)

Vos propos sont fascisants. Ainsi vous faites la chasse aux trotskistes et aux gauchistes, (photo de trotsky sur son lit de mort fourni, j'ai conservé la photo à la disposition de ceux qui
douteraient). vous pourriez être soutenu par l'extrême droite qui vous fournirait le piolet.

Bizarre votre anti-trotskisme, le PRCF signe des textes avec le POI !

J'ai vu un lien dans votre facebook vers le site ICE STATION ZEBRA, site anti-castriste qui accuse Castro de lien politique avec Franco.

Ce site insulte Danielle Bleitrach (une révisionniste à votre gout je suppose mais certainement plus efficace que votre loghorrée sur internet pour défendre Cuba)

internet le syndrome de l'illusion de la surpuissance :

Je suis en train de lire les mémoires de Benoit Frachon "Pour la CGT, mémoires de luttes 1902-1939". (Frachon catalogué de révisionniste pour le camarade Raymond Caza que vous admirez et citez dans
vos blogs)

Frachon joint (pas tout seul) dans une lutte exemplaire qui servira de modèle aux futures luttes de la CGT, 20.000 métallos des pays de Loire (vous connaissez le pays) et tous çà sans blogs bavards
et sans portables. A méditer par vous !

(Caza créateur d'un PCMLF qui n'a créé que de l'antisoviétisme et pas grand chose d'autre, tout çà à la demande du Parti communiste chinois ou de votre camarade Enver hoxha). PCC, agresseur du
Vietnam socialiste (une première dans l'histoire du communisme), embourbé dans la funeste révolution culturelle (anti-marxiste) et soutien à des mouvements de libération douteux.

Etienne Fajon (encore un putain de révisionniste) taxait justement leS chinois de révisionnisme). Le PCC a porté un coup
très rude au front anti-impérialiste.

Raymond Caza qui quitte le PCF alors qu'il est encore pour la voie socialiste et qu'il n'a pas encore répudié le léninisme. Raymond Caza et les siens ont laissé l'orga de la classe ouvière de
France aux mains des révisionnistes. Drôles de révolutionnaires !!!!

Parlez moins, agissez !!!


ah une question : pratiquez vous l'entrisme dans le PRCF ?

PRCF 72 06/02/2012 18:10

Toutes actions politique a pour origine , point de départ, une action contre un évènement qui va a l'encontre de l'idéologie d'un individu ou d'un groupe d'individus . Il existe deux classes : la
Classe bourgeoise et la classe prolétarienne , la première n'a eu de cesse de la mener , tandis que la seconde s'en détourne par les agitateurs , les controleurs , valets du capital .

Dans le cas présent , il est facile de critiquer , de désavouer , une action qui a été entreprise , il y a bien longtemps par la JRCF ( voir article sur ce site ! ), combat contre le programme , ou
ce qu'il en reste , non seulement de terminal S , mais dans l'ensemble de l'éducation nationale , donc n'avancez pas des faits qui se révèlent faux , nous en voulons pour preuve la lutte des
lycéens et étudiants de l'automne 2010 , ou le jeune JRCF et de ses camarades ont effectué les blocages sur le lycée Bellevue du Mans avec la coordination lycéenne et ce ne sont pas les "non
politisés " , la JRCF72 ou la coordination72 qui a pourri le mouvement ici au Mans , mais le NPA qui ont mis en danger la sécurité et la vie des jeunes en débarquant sur la rocade du Mans !!! des
exemples ou la JRCF 72 est dans la lutte ne date ni d'aujourd'hui , ni d'hier et c'est justement , un militant , qui a notre respect pour ses luttes , qui a acquis une connaissance historique et
politique non seulement par son éducation , ses recherches et sa formation au sein du PRCF / JRCF qui s'est attaqué , dans la continuité de la lutte contre le raccourci anticommuniste du "Hitler =
Staline " .

Dans l'article d'IC , il est démontré les faits , une explication des méthodes gouvernementales pour discréditer , combattre le communisme , il ne s'agit pas d'un "manuel de combat " .

Votre vision utopique de traiter cette affaire " tous ensemble contre l'Etat " , vous fait "oublier" que l'Etat à des valets ! Mais malgré la droitisation du corps enseignant , facilité par la
conjoncture politique française , par la sélection sociale grandissante et par l'amoindrissement des contenus scientifiques n'a cependant pas suffi à l'entreprise de liquidation , l'effacement de
la mémoire , la coquille vide des programmes scolaires , et l'abrutissement par l'inculture font que si l'UEC , Les JRCF , Les JC etc... n'existait pas la jeunesse de France serait une génération
abruti et inculte , simple usine a préparer les bras pour enrichir le Capital et augmenter les profits et dividendes .

Contrairement a ce que vous prétendez , il est tout a fait indispensable " d'unir ses forces pour une action d'ensemble " celle des Marxistes ( que vous concevez tout de même comme avant garde ! )
et celle de la grandes masse dont la jeunesse fait parti - Mais loin d'exclure la rigueur des positions , cette union l'exige ! on ne peut unir les actions que s'il y a réelle unité d'opinion sur
la nécessité des actions .

Votre "Réflexion politique " est un abcès anti PRCF , et même anti communiste qui est sur le point d'exploser car cette action politique d'un JRCF a entraîné :

- Diffusion de tracts le soir même au lycée .

- un cours d'histoire .... sur le trottoir , avec un grand nombre d'élèves .

- Un entretien avec le CPE qui nous a "dégagé" ( PRCF ) du lycée pour cause de ... Communisme .

- L'intégration de Yohann dans le nouveau collectif lycéen

Concernant votre remarque sur le fait du Bac " à la fin de l'année " qu'elle est l'utilité de perdre , pour cause d'exclusion définitive , un élève très sérieux dans ses études , alors
qu'aujourd'hui , il peut continuer de combattre la tête haute avec ses camarades ?

Il est facile de critiquer , de faire des hypothèse ( désastreuses ici )" sur le pourquoi et le comment ", "sur le peut être ou pas" , "doit on oser" , "ne faut il pas faire une réunion ? "
......

Il y a ceux qui se posent des questions , et il y a ceux qui luttent , chaque jour , a chaque instant , non seulement dans la lutte syndicale , politique mais aussi dans la vie et ce sont les
meilleurs combattants pour la LIBERTÉ du peuple de France . Et dernier détail , Vendredi soir au Mans , nous avons eu la Chance de participer a une conférence débat de notre Camarade Annie Lacroix
Riz et des Camarades Syndicalistes de la CGT sur "l'affaire Louis Renault" , nous avons posé cette question sur l'effacement de l'histoire des manuels scolaires , du désert intellectuel des cours
... sachez que des profs étaient présents , dont des profs d'Histoire , et tous ont confirmé cette etat de faits , et leur présence et un début de lutte contre l'education nationale , car si vous
pensez que nous combattons un(e) prof , vous vous trompez très gravement .

Concernant votre attaque ( personnelle ) contre le PRCF72 , sur la religion , ces articles sont les miens , effectivement , je suis a titre individuel , contre toutes les religions a partir du
moment ou elles ne sont pas entre une personne et sa croyance . Celui qui a une religion , a dire vrai c'est son problème , il devient le mien lorsqu'il ne relève pas de la sphère privée , mais
devient un moyen de contrôle des masses pour le détourner de sa lutte , de son combat pour l'émancipation de l'Homme et ne sert qu'a asservir . Si vous voulez philosopher sur la religion , je ne
crois pas que ce soit sur cet article que nous devons le faire !

sympathisant 01/02/2012 20:49

Réaction à l'article "Résister au lycée" dans le numéro 116 du journal Initiative Communiste du PRCF.

Etonnant de la part d'IC de relater cette expérience !

C'est une action purement individuelle estampillée JRCF après coup !

Il ne s'agit pas d'une action politique au sens collectif du terme. Plutot une intervention individuelle qui va au sacrifice, une intervention assez christique, "voyez fidèles comme je vais
souffrir pour vous, suivez moi !"

Une faute politique !

Le PRCF 72 a un problème avec la religion à voir ses articles mis en ligne dans ses blogs.

Existe-t-il un cercle JRCF dans le lycée, en existera-t-il après cette piteuse intervention?

Que retiendront les lycéens avides d'en découdre avec le capitalisme qui bouche leur avenir à l'école, à l'université, dans les quartiers et à l'usine ...?

Quels enseignements en tireront-ils pour s'organiser dans leur lycée ?

Des jeunes communistes qui ne savent pas s'implanter dans un lycée .... ??? Bizarre car c'est l'abc du communisme.

L'article se termine sur le CONSEIL PATERNALISTE des aînés du PRCF 72 : "C'EST L'ANNEE DU BAC !". Une manière de désaveu ou de recadrage du militant ? Non, on en rajoute, un article dans IC, un
cours improvisé, une lettre au proviseur...dont on aimerait connaître le contenu puisque on veut nous informer.

C'est çà qui caractérise cette intervention : l'improvisation ! et beaucoup de gauchisme !

On parle de grève ? waou ! Des lycéens prêts à une grève pour lutter contre la criminalisation du communisme ? Tiens ! Ce serait nouveau, un si haut niveau de conscience politique !

Ou des désirs pour la réalité ?

Autre conclusion de l'expérience relatée :

Le méchant c'est le professeur (mis dans l'embarras face à sa hiérarchie), et le CPE.

Absents : Le ministère de l'Education Nationale, le rectorat...L'école qui est l'appareil idéologique de l'Etat des monopoles.

Rassembler des lycéens contre les profs, quelle irresponsabilité contre-productive puisqu'il s'agit d'emmener tout le monde, lycéens et enseignants contre la criminalisation du communisme. Le but
du jeu est de créer le cercle JRCF mais aussi la cellule du PRCF.

Pour la cellule d'enseignants, çà va être dur puisque je suppose qu'il doit y avoir eu un réflexe corporatiste autour du professeur.

Bravo la lutte des classes à l'école ! C'est plutot la division !

Que ne propose-t-il ce camarade Yohann à l'ensemble des élèves et à son professeur une contribution historique sur l'édification du socialisme en URSS, agrémentée si le prof est d'accord d'une
déclaration sur les enjeux actuels de la criminalisation du communisme qui relève la tête des fascistes en Europe et qui vise à criminaliser toute lutte et surtout celle pour le socialisme.

Là, le professeur, s'il refusait cette contribution serait mis en défaut puisque l'école n'est pas l'école du bourrage de crâne pour adolescent mineur mais du penser par soi-même par la démarche
scientifique et la confrontation des thèses.

Cette déclaration sur les enjeux de la criminalisation du communisme devrait être distribuée à la porte du lycée. Dans la classe, si le professeur l'autorise. Ne pas reconnaître que le prof et le
proviseur sont garants d'un cadre est irresponsable et ouvre la voie à toutes les interventions étrangères, même les plus réactionnaires.

PREMIÈRE TRANSPOSITION :

Imaginons cette action dans une multinationale : Le méchant serait le cadre, même pas le cadre dirigeant complice du patron, mais le cadre intermédiaire, et pas la classe capitaliste et les
actionnaires de la dîte multinationale. De quoi flatter l'ouvrièrisme de certains mais certainement pas ceux qui se sont aguerris dans les luttes.

DEUXIÈME TRANSPOSITION :

Imaginons un lycéen créationniste qui remet en question l'évolutionnisme de Darwin face au prof de sciences naturelles qui n'en peut face à l'arrogance de son élève et le sort de son cours.
Une cohorte d'intégristes vient à la rescousse à la porte du Lycée pour expliquer que la finalité du monde est dans la main de dieu, une messe sur le parvis du lycée s'ensuit.

Existe-t-il un cercle créationniste dans le lycée? en existera-t-il dans les prochains jours?

Une grève aura-t-elle lieu puisque la grève n'est pas l'apanage du mouvement ouvrier (voir toutes les contre-révolutions)

RÉFLEXION POLITIQUE :

Où est la défense de la laïcité qui est un des axes de bataille du PRCF ?

Il y a une similitude entre avant-garde/masses et éducateur/élève.

Dans la relation éducateur/élève , militons pour une relation où l'éducateur puisse aussi apprendre de l'élève, qui peut à un instant donné, mieux connaître un domaine où tout simplement comme
c'est le cas dans cette histoire en déceler par indices et pas par connaissances complètes, les enjeux politiques réactionnaires.

Le rapport éducateur/élève doit être un rapport égalitaire, c'est un principe politique de base pour que l'enseignement soit émancipateur et non à la botte du patronat. Mais c'est un rapport
inégalitaire en fait, il y a toujours un rapport inégal entre le professeur et l'élève en terme quantitatif des connaissances acquises à l'instant T du passage des connaissances.

Cette discipline là, pourquoi ne pas la mettre en oeuvre de la part d'un groupe politique qui se dit "avant-garde". Eduquez les professeurs et les élèves sur la nécessité du "tous ensemble" sur
l'avenir de l'école et sur les contenus de l'enseignement.

« Cette unité de la « spontanéité » et de la « direction consciente », ou encore de la « discipline », voilà ce qu'est précisément l'action politique réelle des classes subalternes, en tant qu'elle
est une politique de masse et non une simple aventure de groupements qui se réclament des masses. » Gramsci

Le rapport avant-garde/masse ressemble à la relation éducateur/élève où l'avant-garde ne cesse d'apprendre des masses.

Disputer la direction consciente ou s'en passer à un moment donné si l'avant-garde fait défaut, pourquoi pas !

Mais d'une façon générale et constante à la fin de l'année l'élève se verrait bien démuni face à ses examinateurs et les masses toutim face à leur adversaire de classe si l'un oubliait que la
connaissance de l'élève lui vient de celui qui a déjà appris et l'autre s'il pensait que la conscience ne peut lui venir que d'une génération spontanée et non du parti organisé de sa classe.

LES COMMUNISTES DU PRCF 72 ONT COMMIS UNE FAUTE POLITIQUE POUR REPONDRE A UN VRAI PROBLEME. J'ESPERE QU'ILS EN AURONT CONSCIENCE ET RECTIFIERONT POUR S'IMPLANTER DANS CE LYCEE !