Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Le combat des Palestiniens porte l’honneur de l’humanité !

 

14 juillet 2014 :

le combat des Palestiniens porte l’honneur de l’humanité !

 

 

10525788_777231172329677_7524869236855635543_n.jpg

 

« Entendez-vous dans nos campagnes / Mugir ces féroces soldats / Qui viennent jusque dans nos bras / Egorger nos fils et nos compagnes » ?

 

De nouveau, le gouvernement israélien d’extrême droite s’est mis en branle pour bombarder, bloquer, quadriller, coloniser, épouvanter, équarrir et, bientôt, pour envahir, expulser, embastiller et toujours et encore, GAGNER DU TERRAIN jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien des terres arabes.

 

De nouveau, la machine à mentir des médias renvoie dos à dos l’agresseur israélien, qui occupe des terres volées, qui piétine le droit international et les résolutions de l’ONU, et les Palestiniens héroïques qui, à armes très inégales, s’efforcent de faire ce que firent nos FTP pendant l’Occupation allemande : défendre leurs enfants, leur peuple, leur famille et leur sol.

 

De nouveau l’UE atlantique alignée sur Israël et sur les USA feint de condamner quelques « excès » de part et d’autre mais, fondamentalement, MM. Junker et Schultz ferment les yeux sur les crimes de guerre sans fin d’un Etat arrogant dont le veto US au Conseil de Sécurité garantit d’avance l’impunité criminogène.

 

De nouveau, l’Elysée justifie la « riposte » sanglante de l’Etat prédateur en parlant d’autodéfense alors même que les Palestiniens se défendent sans armes lourdes et que « Tsahal » attaque avec tout l’arsenal moderne de chars et de drones livré gratuitement par les USA, lesquels possèdent 80% des armes du monde…

 

De nouveau Valls somme la jeunesse des quartiers populaires de « ne pas importer le conflit proche-oriental sur notre sol » : pourtant, Fabius et l’Elysée n’ont cessé d’attiser la guerre civile en Syrie et l’UE a favorisé l’agressivité israélienne par son partenariat stratégique inconditionnel avec Tel Aviv !

 

De nouveau, d’indignes « intellectuels » essaient d’amalgamer ceux qui condamnent la politique de mort de « Tsahal » avec les antisémites que nous abhorrons, nous les héritiers de Zola, de Jaurès et de Pierre Villon-Ginsberger.

 

Mais ce ne sont pas les communistes qui en 1982, ouvrirent les médias à Le Pen, l’auteur de tant de jeux de mots glaireux sur les « fours crématoires », les « détails » de la seconde guerre mondiale, les « fournées » de journalistes anti-FN, etc. : c’est François Mitterrand, jadis décoré de la francisque. Et actuellement, ce ne sont pas les communistes, c’est bien le PS français AU POUVOIR qui, en Ukraine, soutient le gouvernement de Kiev truffé de nazis et d’antisémites revendiqués, qui traque les communistes ukrainiens. Un pouvoir d’origine putschiste dont les milices, admiratrice déclarées des SS de la Das Reich, brûlent les sièges syndicaux et assiègent le Donbass ouvrier.


Honte à Fabius, honte à Hollande, ancien maire de la ville martyre de Tulle !

 

Plus que jamais, parce qu’il défend le droit universel des peuples à disposer d’eux-mêmes – un principe que bafoue chaque jour l’Empire euro-atlantique et son allié israélien, le peuple palestinien défend tous les peuples. En exigeant que le honteux gouvernement français actuel, véritable caniche de l’Oncle Sam, cesse de soutenir hypocritement Netanyahou, c’est l’honneur et l’indépendance de la France de 1789 et du CNR que nous défendons, et c’est également la paix mondiale : car tôt ou tard, des conflits pires que celui de 14 et de 39 ne peuvent que surgir des pogroms et des croisades à répétition que subissent les dominés de la planète ; et tous ceux qui auront regardé cela avec indifférence parce que ces nouveaux Guernika arrivent au loin, finiront alors par hurler au ciel leur douleur…

 

http://insorgenzedaltaquota.files.wordpress.com/2008/12/bandiera-palestina1.jpg


 

C’est pourquoi, au lieu de finir le feu d’artifices de la Tour Eiffel par l’inévitable « hymne européen » sur fond de fusées bleues et de chansons en anglais, c’est par un Chant des partisans dédié à toutes les résistances populaires qu’il eût fallu conclure ce 14 juillet. Et après le tricolore du drapeau républicain, nous aurions fait monter au ciel les couleurs blanche, noire, verte et rouge du drapeau palestinien. Car en ce 14 juillet 2014, tout démocrate digne de ce nom a deux patries : la France républicaine des Sans Culotte, qui se porte aujourd’hui si mal, et la Palestine en lutte !

 

Pôle de Renaissance Communiste en France, 14 juillet 2014

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article