Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

FLORANGE (communiqué du PRCF)

Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) 

 

Florange : assez joué avec les nerfs des sidérurgistes !

POUR LA NATIONALISATION FRANCHE DE LA FILIERE ACIER !

 

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/C65E3977-2BFE-4F55-A43D-C5DC66B8046A/LRL_03/photo-pierre-heckler.jpg

Discrédité, voire carbonisé par ses gesticulations sans suite, le play-boy politique Montebourg a prononcé des paroles semi-définitives contre Mittal ; Hollande a même « menacé » le magnat anglo-indien de l’acier d’une « nationalisation provisoire » du site de Florange.

 

Aussitôt, Lady Parisot s’est dite scandalisée, non par le fait que le requin international de l’acier ferme une filière stratégique pour l’industrie française, ni par l’idée que des milliers d’emplois risquent encore de quitter la Lorraine déjà sinistrée, mais par le fait qu’un responsable public puisse dire des choses si peu amènes pour la nouvelle race supérieure, celle des oligarques intouchables du capital mondialisé.

 Rassurez-vous, Milady, le géant de l’acier peut dormir sur ses deux oreilles d’égoïste au cœur de fer : 

·         D’abord l’Union européenne a immédiatement rappelé, par la bouche du commissaire « français » Michel Barnier, que l’UE a horreur des nationalisations : l’article VI du traité de Maastricht ne stipule-t-il pas que « l’UE est une économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » ? Donc, pas de monopoles… PUBLICS ! s’ils sont privés, tout est parfait !

·         Ensuite, le gouvernement fait courir le bruit que pour nationaliser… PROVISOIREMENT Florange (au prix fort pour le contribuable !), il est prêt à vendre… DEFINITIVEMENT 1% des actions de l’Etat dans Gaz de France. Bref, je nationalise momentanément de ma main « gauche » pendant que je privatise de ma main droite l’énergie sur le dos des Français puisque depuis la privatisation de GDF, les factures gazières se sont envolées, merci pour les actionnaires privés de « SUEZ »…

 

La solution est manifestement ailleurs que dans ces pantalonnades : elle est dans la nationalisation franche, SANS INDEMNITES POUR LES « GRAND S ACTIONNAIRES » de la filière acier, et dans la renationalisation totale d’EDF-GDF. Ouvriers de l’énergie et de l’acier, ne vous laissez pas opposer par Hollande et Montebourg. Ensemble, construisons le « tous ensemble et en même temps » ! Il faut faire rendre gorge à ces vampires du privé qui ont phagocyté des entreprises publiques prospères, qui ont touché des millions d’euros d’argent public au titre de « l’aide publique à l’emploi », des dégrèvements fiscaux, etc., et qui appliquent à leurs usines de France l’inhumaine devise coloniale : « on a pressé le citron, on va jeter la peau » ! Vos usines, le contribuable et les travailleurss les ont payées dix fois ; si vous, Messieurs les capitalistes, vous avouez incapables de les faire tourner, PASSEZ LES COMMANDES ECONOMIQUES ET POLITIQUES AUX PEUPLES ! 

Bref, comme le clamaient les militants du PRCF lors de la manif du 30 septembre contre le diktat budgétaire européen :

« Mont’bourd, pantin, assez gesticulé ! Faut sortir de l’euro / et nationaliser » !

 

Chaque mois, lisez Initiative Communiste, le mensuel de la renaissance communiste, de la solidarité internationale et de la résistance républicaine.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article