Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Tous en grève le 20 novembre

POUVOIR D’ACHAT, RETRAITES, SECU, EMPLOI, SERVICE PUBLIC, ECOLE, FACS,

AGISSONS TOUS ENSEMBLE ET EN MEME TEMPS !

 

Il n’aura pas fallu 6 mois pour que le gouvernement de Sarkozy et du MEDEF apparaisse pour ce qu’il est, antipopulaire et antisocial.

Le pouvoir d’achat populaire, est laminé par des salaires qui stagnent et des prix qui flambent, la baisse du pouvoir d’achat est de plus en plus rapide.

,

 

Mais l’appauvrissement de la majorité de la population tient aussi aux contre-réformes pilotées par l’Union européenne du capital pour détruire les systèmes collectifs de solidarité et de redistribution: la Sécu, les retraites par répartition, les services publics. La casse de ces acquis, au coeur de l’action du gouvernement, est ainsi une attaque brutale contre les classes populaires.

 

Depuis 20 ans, les gouvernements maastrichtiens successifs détruisent la sécu et ses principes de solidarité au profit du grand patronat, et voilà que Sarkozy instaure les franchises médicales, alors que la loi de financement de la Sécu offre 30 milliards d’€ d'exonération aux patrons en 2008.

 

De même, avec la nouvelle attaque contre les retraites (casse des régimes spéciaux puis en 2008, allongement pour tous de la durée de cotisation), le gouvernement veut obliger les travailleurs à choisir entre trimer sans limite comme avant 36, ou survivre avec des retraites de misère afin de développer les retraites « privées » pour engraisser les assurances et les banques privées.

Enfin, les gouvernements pro-Maastricht PS et UMP ont privatisé les banques, les assurances, les autoroutes, dont les tarifs s’envolent ! C’est la même chose pour l’Université, en cours de privatisation, et pour l’Education nationale réduite à la portion congrue.

 

Au final, la « rupture » de Sarkozy accélère la casse des acquis sociaux et démocratiques. Depuis 20 ans, au prétexte que l’Etat serait en faillite, on impose au peuple des reculs immenses ; et aujourd’hui, Sarkozy veut instaurer une société à l’anglo-saxonne entièrement soumise au capital !

 

Mais l’Etat et la France ne sont pas en faillite ! Jamais notre pays n’a produit autant de richesses, grâce au savoir-faire et à la productivité de ses travailleurs. Le « seul » problème vient d’un système et d’une politique qui permettent au Capital de s’approprier une part croissante des richesses en appauvrissant et en précarisant la majorité du peuple. La richesse croissante ne profite qu'aux riches, aux capitalistes (Bernard Arnaud, patron de LVMH a une fortune évaluée à plus de 17 miliards d'euros....), et non aux ouvriers, employés, cadres moyens, enseignants, infirmières, petits paysans, artisans… et il y a désormais des millions de pauvres dans ce pays riche qu'est la France.

 

 

Pour permettre aux travailleurs de vivre et non de survivre, il faut avoir le courage d’affronter le capitalisme, il faut prendre sur les énormes profits du capital et de la Bourse, renationaliser les banques , nationaliser les secteurs clés de l'économie, réindustrialiser le pays ; il faut aussi sortir la France des griffes de l'Union Européenne de l'euro et de Maastricht...

Dans l’immédiat, cela suppose de fédérer les mobilisations qui se développent dans le pays !

 

 

Aussi est-il décisif de combattre la stratégie de division du gouvernement : ne laissons pas les agents SNCF, RATP, EDF, les enseignants, infirmières, postiers, etc. agir seuls. Les salariés du privé et du public, les chômeurs, les retraités, les jeunes, subissent les mêmes régressions et leur unité est essentielle. Si les travailleurs du public sont vaincus par Sarkozy, le "Thatcher français", les travailleurs du privé seront broyés à leur tour, sans parler des étudiants et des retraités qui n'ont pas de moyen de peser sur la production.

 

Travailleurs actifs, retraités et chômeurs du public et du privé, lycéens, étudiants,

tous ensemble RESISTONS !

Tous en grève le 20 novembre
 

Jeunes pour la Renaissance Communiste en France (JRCF)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article