Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Le PRCF, son site, son journal “initiative-communiste”, ouverts en permanence pour Xavier Mathieu et son combat de classe !

 

 

Les “Amis de l’Huma” choisissent leur camp, celui de Thibault et du syndicalisme d’accompagnement de la casse.


Initiative Communiste choisit le sien :

Celui de Xavier Mathieu et des ouvriers de “Conti”.

 

 

 

Comme le montre le texte ci-dessous, les “Amis de l’Huma”, par la plume de Charles Silvestre, viennent de refuser la parole à Xavier Mathieu, le combatif délégué CGT de Continental Clairoix. Le prétexte en est que le camarade Xavier, disant tout haut ce que d’autres pensent tout bas, a dénoncé la trahison des hauts dirigeants de la CGT, qu’il a crûment nommé Thibault et qu’il a fermement appelé au combat de classe ouvrier dans notre pays.

Le prétexte invoqué pour exclure le camarade Mathieu est dérisoire :

L’insulte, ce n’est pas de dire tout haut ce que des milliers d’ouvriers en lutte crieraient à la face de Thibault, Chérèque et les autres fossoyeurs du mouvement populaire qui ont conduit les luttes à la défaite en juin dernier.


L’insulte c’est que les organisations de classe comportant des centaines de milliers d’adhérents laissent tout seuls, le dos au mur, les salariés jetés à la rue par le patronat, sans oublier les agents de la fonction publique en voie de liquidation rapide (hôpitaux, Education, poste, etc.).

 

Dans son bureau de la Confédération européenne des syndicats, Thibault est bien à l’abri des insultes. Mais aujourd’hui même, Xavier et ses camarades, lourdement sanctionnés par la justice de classe de Sarkozy, pleuraient sur les marches du palais de justice où aucune action nationale confédérale n’avait été organisée et où aucun dirigeant national de parti établi ne s’était déplacé pour soutenir les prolétaires qui font l’honneur de leur classe.


Dans ces conditions, le PRCF informe tous ceux qui sont en état de contacter Xavier Mathieu que son site internet et son journal Initiative communiste lui sont ouverts en permanence pour appeler au combat de classe.

 

Les “Amis de l’Huma”, abandonnant l’exemple des Vaillant-Couturier, Fajon, Andrieu, choisissent de protéger l’intouchable Thibault, dont Sarkozy vante "l’esprit de responsabilité".

 

A chacun ses amis, les nôtres sont chez les ouvriers fiers de leur classe qui ne baissent pas la tête et montrent par des actes le chemin de la résistance.


(lire à la suite, la déclaration de Charles Silvestre excluant Xavier Mathieu du débat prévu par Les Amis de l’Humanité, comme nous le disions hier, Quel lâchage !)

 

Amis de l’Huma à la Fête : le débat sans l’insulte

Les Amis de l’Humanité, depuis bientôt quinze ans, animent des rencontres très ouvertes, en particulier à la Fête de l’Humanité. Ces débats n’ont jamais été entachés, dans leur préparation, par des qualificatifs insultants proférés à l’égard de responsables syndicaux ou politiques quels qu’ils soient. Pour une raison évidente : l’insulte tue la parole, nie le débat, discrédite la controverse des idées. Il doit en être encore ainsi, s’agissant du respect des personnes, pour la prochaine Fête de l’Humanité. Le samedi 12 septembre, à 17 heures, dans l’espace des Amis de l’Huma, trois personnalités de l’Appel des appels (Roland Gori, Serge Portelli, Philippe Meirieu) ont été invitées dès le mois de mai à rencontrer, à propos des conflits du premier semestre 2009, des leaders de luttes ouvrières dans des usines frappées par des décisions de fermeture : Pierre Piccarretta pour Caterpillar à Échirolles et Xavier Mathieu pour Continental à Clairoix. Ce dernier, critiquant durement la stratégie de la direction de la CGT, son organisation syndicale, ce qui est son droit, a qualifié dernièrement Bernard Thibault et « compagnie » de « racaille ». Un mot qui a dépassé sa pensée ? Il vient de « regretter » le mot, employé par Nicolas Sarkozy, pour lui préférer, concernant le dirigeant de la CGT, celui de « parasite ». On comprendra, dans ces conditions, que Xavier Mathieu ne puisse encore être l’invité de la Fête de l’Humanité, en particulier dans l’espace des Amis de l’Huma. Le fait est regrettable, mais l’inverse serait inacceptable.

 

secrétaire de la société

des Amis de l’Humanité

Charles Silvestre,

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article