Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Tract "Massivement contre le CPE !"

Massivement
contre le CPE !
 
Notre seule riposte à la tentative du gouvernement au service du grand capital d’imposer la précarité et la flexibilité à la jeunesse est notre mobilisation massive et déterminée pour dire non au CPE ! Il y va de notre avenir et aucun(e) d’entre nous ne doit déserter le combat.
« Tu peux ne pas partager le combat,
 mais tu partageras obligatoirement la défaite » 
                                      B. Brecht.
 
- Le CPE c’est la peur de chaque jour qui vient car on ne saura pas si le lendemain on travaillera encore.
- Le CPE c’est l’arbitraire des patrons car la rupture d’un CPE n’a pas à être motivée : absence de recours, absence de motifs. Un recul d’un siècle !
- Le CPE c’est l’interdiction de se syndiquer de défendre ses droits. Allez vous syndiquer quand le patron peut vous virer quand et comme il veut !
- Le CPE c’est 8% du salaire brut en indemnités en fin de contrat, or pour le CDD c’est 10% ! Tout pour faire baisser les salaires, voilà un des vrais motifs de cette attaque capitaliste !
- Le CPE c’est pour tous les jeunes et toutes les entreprises. Même les boîtes du CAC 40 qui ont fait 57 milliards d’euros de bénéfices en 2004 peuvent utiliser le CPE : en quoi ces entreprises ont-elles « besoin » du CPE pour embaucher ?
- Le CPE c’est projets interdits ! Avec le CPE il ne sera pas possible d’acheter un logement car les banques capitalistes refuseront un prêt à un jeune qui ne sait pas s’il pourra le rembourser.
- Le CPE c’est même l’impossibilité de louer un appart, car quel propriétaire louera à un jeune qui ne sait pas s’il travaillera le lendemain ?
- Le CPE c’est :
Adieu à la dignité humaine !
Adieu les projets d’avenir !
Adieu la liberté de se syndiquer et de défendre ses droits !
 
Le Pouvoir qui sert la soupe au MEDEF et au grand capital, tente de détruire, de casser le Droit du Travail et les acquis conquis de haute lutte par nos parents, nos grands parents.
Le capitalisme détruit les acquis sociaux, la dignité humaine, la liberté, comme il détruit la paix et la planète elle-même.
 
 
Réagissons
avant qu'il ne soit trop tard !

Unis et massivement, exigeons :

 

- L’abolition du CPE esclavagiste !

 - La transformation de tous les emplois précaires en embauches définitives !

 - La solidarité avec les salariés et les chômeurs en lutte contre la casse sociale

 - Une République sociale, souveraine, fraternelle, anti-fasciste, pacifique et démocratique !

  Tous ensemble,

descendons dans la rue

jusqu’à la victoire !

Jeunes pour la
   Renaissance
      Communiste en
         France
Contact :
06 87 23 00 72
JRCF   5 rue Titon 75011 Paris
http://www.jrcf.org                                  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article