Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Message à Fidel

Le PRCF salue Fidel Castro à l'occasion de son départ de la présidence  du Conseil d'Etat

undefined
 
Ami de toujours de Cuba socialiste et de sa Révolution, le PRCF (dont le  président d'honneur Georges Hage est titulaire de la Médaille de  l'Amitié entre les peuples décernée par la République de Cuba) salue  avec émotion le camarade Fidel Castro qui vient d'annoncer son retrait définitif du Conseil d'Etat et de sa présidence.

Le PRCF tout entier  s'associe à l'émotion du peuple cubain et de tous les révolutionnaires du monde à cette occasion.

Nous sommes sûrs que le Parti Communiste de Cuba et le peuple cubain, indissolublement unis, tiendront le plus grand compte des enseignements précieux du principal dirigeant de la  Révolution, compagnon d'armes et d'idée de Cienfuegos et de Guevara, qui a ouvert l'ère du socialisme sur l'hémisphère occidental et a permis de  faire de Cuba la patrie de tous les hommes de progrès.

Le mérite de Fidel n'a pas été seulement de diriger le processus révolutionnaire et  d'édifier une société solidaire authentiquement inspirée de l'idéal communiste. Il a été de prendre la tête de la résistance mondiale à la contre-révolution et à la capitulation idéologique qui a caractérisé  l'époque de la perestroïka, ce pseudo-processus "novateur" qui a conduit l'Union soviétique et le camp socialiste à la liquidation et au malheur.

C'est aussi Fidel qui a joué le rôle majeur dans l'orientation des résistances sud-américaines dans la voie du socialisme, notamment avec  cette initiative historique qu'est l'Alternative Bolivarienne des  Amériques, dont le PRCF s'inspire pour combattre les désastreux et  anti-populaires traités néo-libéraux européens.

C'est l'honneur de Fidel,  ce grand passeur d'avenir, de préparer de manière responsable la  transmission de cet héritage révolutionnaire grandiose dont la direction  du PCC saura très certainement se montrer digne. Quant aux espoirs de  dévoyer la transition à cuba pour y restaurer le capitalisme et la dictature pseudo-démocratique du capital et de l'oncle Sam, ils seront  certainement déçus n'en déplaise aux gouvernements anticommunistes de  France et de l'Union européenne;

Cuba ne rompra pas avec sa révolution,  elle continuera au contraire sa rupture révolutionnaire avec le  capitalisme dans l'intérêt de tous les peuples du monde;




Daniel Antonini
> Pôle de Renaissance Communiste en France
> http://www.initiative-communiste.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lila 22/02/2008 12:53

je sui parfaitement d'accord avec cet article, et malgrès le fait que castro se retire, j'espère que cette terre libre qu'est cuba, ne tombera pas dans les griffe du capitalisme, qu'il soit européen ou qu'il vienne des usa, car cela marquerais, je pense, la fin d'un idéal vis à vis du monde dans lequel il nous faut vivre.