Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JRCF

Communiqué - CONFLIT EN UKRAINE DÉCLARATION DE LA JRCF

Communiqué - CONFLIT EN UKRAINE DÉCLARATION DE LA JRCF

Les canons tonnent désormais à l’est de l’Europe.


Des années durant, au mépris des promesses internationales et de la paix mondiale, l’OTAN et l’UE ont poursuivi leur expansion commune vers la Fédération de Russie après avoir démembré l’URSS.
Intégrant dans leur carcan impérialiste, supra-national, capitaliste et anti-démocratique nombre de pays anciennement socialistes, antifascistes et membres du Pacte de Varsovie, les tenants de « l’atlantisme » n’ont fait, au final, que multiplier la présence de forces et de gouvernements tous plus réactionnaires, fascisants, russophobes et anti-communistes les uns que les autres.

Les provocations anti-russes se sont également multipliées, allant même jusqu’à voir parader dans les pays baltes, en Pologne et en Ukraine, avec l’assentiment informel de leurs gouvernements, des groupes néo-nazis sur-armés et prêts à prendre leur revanche sur « Stalingrad ».

Tout, absolument tout a été fait par l’OTAN et l’UE, plus prompt à chasser les communistes que les néo-nazis, pour que l’est de l’Europe devienne une véritable poudrière sur laquelle s’amasse l’armement américain depuis des années.

Face à cela les manœuvres de l’État russe bourgeois destructeur de l’URSS, contre-révolutionnaire, oligarchique et capitaliste pour se désenclaver de ce carcan atlantiste, tout autant que pour reconquérir sa sphère d’influence sur les traces de l’ancien « empire des tsars », loin de calmer par la force la situation, tout au contraire, la tend plus que jamais.

 Les va-t-en-guerres « occidentaux », plus que jamais prêts à se jeter à la gorge de leurs adversaires, n’espèrent que de former l’union sacrée militaire et politique contre leurs ennemis pour y aller une bonne fois pour toute, quitte à déchaîner le feu nucléaire comme l’entend Jean-Yves le Drian, ministre des affaires étrangères de la France, en laissant entendre dans une entreprise de désintégration de la souveraineté nationale de notre pays, que « l’OTAN (et non la France) est une force nucléaire ».

La jeunesse de France ne veut pas mourir dans un conflit contre le peuple russe au profit de la junte euro-nationaliste de Kiev aux ordres de l’impérialisme euro-atlantique, l’ennemi PRINCIPAL de la paix mondiale et des peuples.

Mais la jeunesse de France n’est pas avare de se battre pour des jours meilleurs, pour son avenir, pour le progrès et pour faire vivre la paix mondiale contre les fauteurs de guerres impérialistes de l’OTAN et de l’UE.
Elle n’est pas non plus avare de solidarité, entre autres, avec les jeunesse ukrainiennes et russes qui, loin de soutenir les dirigeants oligarques de leurs pays, leurs opposent leur volonté de vivre en paix, revendication qui fait plus que jamais écho au rôle qu’à joué l’URSS, et qu’à honteusement vilipendé Poutine, pour la Russie, l’Ukraine et pour toutes les ex-républiques socialistes soviétiques, pour la défense de la paix, pour la fraternité entre les peuples et pour le libre consentement populaire à l’union ou à la désunion entre ces républiques socialistes.

 Plus que jamais, ici en France, il faut nous rassembler pour appeler, d’une même voix et d’un même slogan, à la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN, ce carcan impérialiste qui emprisonne et écrase les peuples d’Europe et les condamne à la guerre.

Tous ensemble, en même temps, pour la PAIX, pour la sortie de l’OTAN, pour la sortie de l’UE et pour une république française pacifique, internationaliste et anti-impérialiste !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article