Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JRCF

Die Linke a soutenu l'interdiction du Parti communiste allemand

Die Linke a soutenu l'interdiction du Parti communiste allemand
Une fois de plus les eurocommunistes se font anticommunistes. Die Linke, principale formation de la Gauche « radicale » allemande et un des principaux partis dirigeants du Parti de la Gauche Européenne financé par Bruxelles n’a pas semblé impactée par le risque d’interdiction du Parti Communiste allemand, bien au contraire comme nous le rapporte cet article du site « In Defense of Communism ». Les JRCF, eux ont déjà réagi face à cette situation à travers un communiqué. (Traduction par le collectif relations internationales des JRCF)

 

Le 9 juillet, nous avons écrit que la Commission électorale fédérale avait annoncé que le Parti communiste allemand (DKP) ne serait pas autorisé à participer aux élections du Bundestag de septembre et serait en même temps privé de son statut de parti politique.

Le prétexte de cette décision honteuse était la prétendue présentation tardive des comptes du parti.

Plusieurs partis communistes et ouvriers du monde entier ont fermement condamné la décision de la Commission et exprimé leur solidarité avec le DKP.

Mais, ce qu’il faut remarquer dans cette histoire, c'est la position du soi-disant « Parti de la Gauche » (Die Linke). Selon unsere-zeit.de, la décision de la Commission électorale fédérale a été prise avec une seule voix pour s’y opposer ; celle de Harmut Geil d’ "Alliance 90/ Les Verts" (Bündnis 90/Die Grünen). Dans le même temps, le représentant de "Die Linke" à la Commission, Constanze Portner, a voté en faveur de l'interdiction du statut de parti politique du DKP.

Une fois de plus, Die Linke, le « parti frère » de SYRIZA en Grèce (et du PCF, ndt), prouve sa réelle orientation idéologique et politique, en tant que parti social-démocrate profondément au service du système capitaliste. Il y a quelques mois, Die Linke avait déjà adopté une résolution ignoble en faveur des tentatives contre-révolutionnaires à Cuba.

Tous les communistes, la gauche et les progressistes en Allemagne doivent tirer les conclusions de la position de Die Linke et soutenir la lutte du Parti communiste allemand.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article