Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JRCF

[Café marxiste] Quel syndicalisme au XXIe siècle ? 11 janvier

En 1884, lorsque la IIIe République légalise le fait syndical, il s'agit de faire des organisations ouvrières des relais de l'appareil d'Etat, dédiés à la tempérance des conflits sociaux, confinés aux questions professionnelles et donc exclus du champ politique.

Face aux vœux formulés par les élites républicaines, le syndicalisme français s'est au contraire doté d'un corpus de valeurs prenant le contre-pied du destin que voulait tracer pour lui l'ordre dominant. Résolument campés sur la lutte des classes et privilégiant l'arme de la grève, imprégnés de politique, les syndicats sont ainsi parvenus à susciter de puissants mouvements sociaux à l'origine des grandes conquêtes du monde du travail.

Depuis le début des années 1980, à grand renfort de « démocratie sociale », les pouvoirs politique et économique se sont employés à transformer en profondeur les rapports sociaux, pour neutraliser le contre-pouvoir syndical et déployer aussi librement que possible les contre-réformes libérales. Pourtant, en ce premier quart du XXIe siècle, la France n'a jamais été secouée par autant de mobilisations nationales parfois spectaculaires, mais qui ont le plus souvent essuyé l'échec.

Quelles en sont les raisons ? Quelles formes de syndicalisme et d'actions permettent aujourd'hui d'installer durablement un rapport de force favorable aux travailleurs ?

Stéphane Sirot, historien du syndicalisme, sera notre conférencier.


Paris 20e

11 janvier 2020

16h à 18h

Bar-restaurant « Le Lieu-Dit »
6 rue Sorbier,

Paris 20
Métro Ménilmontant ou Gambetta

 

[Café marxiste] Quel syndicalisme au XXIe siècle ? 11 janvier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article