Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JRCF

Stoppons la fascisation en Pologne ! Rassemblement le vendredi 21 juin à 17h 30

Ambassade de Pologne,

1 rue de Talleyrand, 75007 Paris

RER C / M 8 - Invalides
M13 / Varennes
​​​​​​​

Stoppons la fascisation en Pologne ! Rassemblement le vendredi 21 juin à 17h 30

Le Pôle de renaissance communiste en France ainsi que les amis d’Edward Gierek appellent à protester contre la fascisation et le maccarthysme qui ont actuellement franchi une nouvelle étape en Pologne : par une kyrielle d’amendements liberticides à l’article 256 du code pénal, le communisme est désormais assimilé au nazisme, ce qui revient à mettre sur le même plan ceux qui ont tenté d’annihiler la Pologne et ceux qui l’ont reconstruite, ceux qui se sont livrés à un génocide et ceux qui y ont mis fin, ceux qui n’avaient que mépris pour les fières traditions nationales d’indépendance de la Pologne et ceux qui en sont ceux les dignes enfants.

Ces nouvelles manœuvres s’inscrivent dans le cadre d’une répression maximale contre le Parti communiste de Pologne et le comité de rédaction du journal “Brzask” depuis bientôt cinq ans, à laquelle s’est ajoutée la détention arbitraire, pendant trois ans, et ce malgré les protestations de l’ONU, du militant anti-OTAN Mateusz Piskorski, lequel s’était également opposé à la junte fasciste de Kiev .

Ces procédés s’inscrivent dans un contexte de vassalisation croissante de la Pologne envers l’impérialisme US. 

En 2011, une campagne nationale et internationale avait permis de déjouer la criminalisation du communisme en Pologne en obligeant la Cour constitutionnelle à annuler ces lois liberticides. C’est pourquoi il faut plus que jamais se mobiliser au plan international.

Vive la solidarité internationale! A bas l’ de la guerre, à bas l’OTAN!

Aymeric Monville (secrétaire de la commission internationale du PRCF), qui remercient Beata , Monika Karbowska et Bruno Drweski pour les informations fournies

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article