Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JRCF

Sotchi : le festival de la jeunesse censuré

Nous partageons un documentaire issu de la chaîne de télévision des communistes russes sur le festival de Sotchi, organisé sous l'égide de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique, auquel les JRCF sont membre observateur, rassemblant un grand nombre d'organisation de jeunesse communiste, dans le but de s'organiser contre l'impérialisme, vers le socialisme et ainsi vers un monde meilleur. 

D'autres part nous félicitons l'Union de la jeunesse communiste russe (RKSM) pour son travail et sa combativité durant ce festival. 

 

Envoyé spécial de «Krasnaya linia», la chaîne TV des communistes russes.

"Quatre milliards et demi de roubles ont été dépensés pour le Festival de la Jeunesse et des étudiants à Sotchi. La Russie a montré encore une fois que la tenue d’événements mondiaux de grande envergure est une priorité dans les dépenses d’Etat. Mais seule une faible part de ces moyens a été réellement utilisée pour assurer l’ordre du jour traditionnel de cette initiative. Le forum mondial de la jeunesse progressiste du monde s’est heurté au mur du silence. Dans notre reportage, vous verrez ce que les médias russes ont voulu à tout prix cacher."

Le communiqué de la FMJD pour son 72ème anniversaire 

Pendant les temps durs et les conditions difficiles de la seconde guerre mondiale, les jeunes progressistes du monde n’étaient pas seulement en première ligne pour combattre le nazisme et le fascisme, mais ils bâtissaient également des ponts de communication et de coopération avec pour but de défaire leur ennemi commun. 

Des millions de jeunes à travers le monde, même après la guerre et l’écrasement du fascisme, étaient inspirés pour une unité plus large au niveau international. C’était plus qu’un but pour les jeunes, c’était un devoir et une nécessité quand le 10 novembre 1945, au milieu des ruines laissées par la seconde guerre mondiale, la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique (FMJD) était fondée. 

La fondation de la FMJD s’est faite lors d’un congrès international hébergé dans l’Albert Hall à Londres. Le congrès a rassemblé le monde entier, par les jeunes du monde qui partageaient une vision et des besoins communs. Depuis le 10 novembre 1945, la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique suit le chemin de la lutte, auprès des jeunes, des pauvres et des peuples opprimés du monde entier. Depuis lors, la FMJD est engagée dans cette position jusqu’à la fin de l’impérialisme, du fascisme, de la colonisation, de l’occupation, de la guerre, de l’exploitation et de la misère pour les peuples. Depuis lors, il n’y a pas de luttes légitimes que la FMJD ne supporte pas. 

72 ans d’histoire sont atteints aujourd’hui, qui signifient que la FMJD a surmonté à travers son histoire, toutes les difficultés de toutes les périodes historiques avec succès. Les succès de la FMJD ont constitué la fédération comme « l’espoir » de millions de jeunes dans le monde, des jeunes qui sont motivés par les idéaux de la solidarité internationale et de l’amitié. 

Le 72e anniversaire de la FMJD, est un événement qui balise les raisons des luttes de ses militants d’aujourd’hui. Dans la période actuelle de l’action de la FMJD, l’impérialisme conforte de plus en plus la domination des grands monopoles grâce aux guerres, aux invasions et interventions. La désolation et la mort sont répandus par les forces impérialistes dans leurs tentatives pour contrôler les ressources naturelles et axes de transports d’Etats souverains. Le fascisme monte à nouveau dans plusieurs parties du monde, et le fondamentalisme se développe avec encore plus de danger, démontrant qu’ensemble, avec le fascisme ils sont les outils entre les mains des impérialistes.

Ainsi, l’histoire de la FMJD est un témoignage pour le choix de la voie à suivre, elle s’impose comme un devoir pour ses militants pour montrer les alternatives à travers les luttes, elle impose la responsabilité pour la jeunesse anti-impérialiste internationale de montrer le pouvoir de la solidarité, de l’amitié et de l’anti-impérialisme. C’est histoire qui envoie le message clair que, ensemble, tous les membres de la FMJD continueront de porter les aspirations de la gauche, de la jeunesse progressiste et anti-impérialiste. 

Tous les anniversaires de la FMJD constituent une étape démontrant la continuité de la lutte anti-fasciste, anti-guerre et anti-impérialiste, c’est aussi le temps d’honorer tous ceux qui sont venus avant nous aujourd’hui et se sont sacrifiés dans la lutte pour la paix, la solidarité et la justice sociale. 

Vive la solidarité internationale 
Vive le mouvement de jeunes anti-impérialiste ! 
Vive la FMJD 
!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article