Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Halte à la répression policière des journalistes dans les manifestations

Halte à la répression policière des journalistes dans les manifestations

Le journaliste indépendant Alexis Kraland a été victime d'une lâche agression par les forces de l'ordre au moment où il filmait une charge des CRS contre des individus identifiés comme des black blocs. Il a pu filmer son interpellation spectaculaire, ainsi que d'autres médias présent. Le journaliste est semble-t-il tombé et plusieurs agents l'entourant l'ont alors asperger de gaz au poivre, avant de le traîner vers leurs véhicules. Les motifs d'interpellation ne sont pas encore connu. 

Il reste qu'il s'agit encore d'une attaque lâche de la part de la police envers un reporter qui essaye de faire son travail. En effet Alexis Kraland s'est fait une spécialité de filmer les mouvements sociaux, les violence policière et les dégradations des casseurs, et, quoi qu'on pense de ses idées politiques, c'est bien ça qui dérange.

Ce n'est malheureusement pas le seul à subir la répression:

- Dans un cas similaire, le reporter Frédéric (qui grâce à ses vidéos avait permis de constituer des preuves pour innocenter certains camarades) a été condamné en première instance à 4 mois de prison ferme pour menace de mort, outrage par crachat et rébellion. Son nouveau procès se déroulera le 20 octobre à 13 heures au Tribunal de Grande Instance de Paris.

- Plusieurs camarades sont renvoyés au tribunal correctionnel et 2 sont actuellement en prison suite à une contre manifestation à celle des policiers de l'année dernière. C'est l'affaire dite du Quai de Valmy.  Le procès débutera le 19 septembre prochain et se finira le 22 à la 14ème chambre correctionnel du TGI de Paris. Le Front Social appel à s'y rendre tous les jours à 13 heures et organisera un rassemblement devant le TGI contre la répression le 19 à 19 h.

-Enfin il y a aussi l'affaire du camarade Loïc Canitrot, de la Compagnie Jolie Môme, poursuivi suite à l'occupation du Medef en 2016 et a vu son procès reporté à une date ultérieure.

 

N'abdiquons pas face à la répression !

 

Photo:

tempsreel.nouvelobs.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article