Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

NON à la construction d’EuropaCity dans le triangle de Gonesse !

NON à la construction d’EuropaCity dans le triangle de Gonesse !

NON à la construction d'EuropaCity dans le triangle de Gonesse

A quelques kilomètres de Paris, le groupe Auchan, aidé d’un investisseur chinois, Dalian Wanda, souhaite bétonner l’une des dernières terres agricoles à 20 km de Paris, à Gonesse, pour en faire un centre commercial et un parc d’attraction climatisé du nom d’EuropaCity (encore une insulte à notre langue nationale et une preuve de l’invasion du Tout-anglais), opérationnel d’ici 2024. Présenté comme une initiative privée, le projet va toutefois bénéficier d’un financement public à plus d’un milliard d’euros pour créer une gare seulement dédiée à ce site. Tout ça dans le cadre du projet du Grand Paris. On argue que le projet va amener des emplois à la population et créer de la richesse pour la ville de Gonesse et ses alentours. Les élus de la ville et de la région sont conquis. En 2014, l’ancien ministre des affaires étrangères Laurent Fabius ira même jusqu’à déclarer qu’avec « la création prévue de 11500 emplois directs non délocalisables […], EuropaCity est un projet majeur. Il structure notre territoire et contribuera à sa vitalité économique. Ce n’est pas un hasard si ce projet recueille une majorité d’opinions favorables. » Or, une fois n’est pas coutume, notre ancien ministre prend ses désirs pour la réalité : une grande partie des habitants de Gonesse refuse le gâchis et le détournement d’argent public que représente le projet.

Avec eux, des associations (comme Les Amis de la Terre Val d’Oise) et des syndicats, se sont regroupés pour créer en 2011 le Collectif pour le Triangle de Gonesse. Les reproches fait à ce projet vieux de plus de quinze ans sont de plusieurs sortes :

ILe coût écologique du projet et son inutilité.

 En effet, dans une région fertile d’Île de France, le groupe Auchan veut occuper 80 hectares de terres fertiles. C’est l’équivalent de 740 tonnes de blés qui vont être perdues annuellement, soit 10% de la consommation d’Île de France. Cela alors qu’environ 800 milles hectares, selon Les Amis de la Terre, de terres agricoles disparaissent tous les ans en France.  

Contrairement à ce que content les pouvoirs publics, la population de Gonesse ne rejette pas en bloc le projet sans rien proposer par derrière (d’ailleurs leur mot d’ordre est « un autre projet est possible »), mais ils ne veulent pas de la bétonisation de leur territoire. Toutefois il faut remarquer la surdité des représentants locales à tout autre projet qu’EuropaCity*.

 

II. Le risque de paupérisation des habitants.

Les partisans du projet annoncent que le projet est nécessaire et surtout qu’il va permettre de créer entre 20000 et 130000 emplois. Sauf que comme le remarquent certains habitants, ce ne sont pas les habitants de Gonesse qui vont profiter des nouveaux emplois créés, car les patrons ne vont pas perdre leur temps à former des gens mais en amener de tous frais venus des grandes écoles de Paris**. On doit aussi prendre en compte que le projet de centre commercial va détruire un tas de petits commerces qui font vivre Gonesse et qui risque de briser le vivre ensemble.

Rajoutons que les agriculteurs expropriés de leurs terres n’auront presque rien comme compensation pour la perte de leur activité et de leur terre***.

 

Bref, luttons contre ce projet néfaste pour l’environnement et la population. Un projet capitaliste qui se moque des désastres qu’il va causer. Un projet rejeter par une forte majorité des habitants de Gonesse. Projet contre lequel 1500 personnes ont manifesté le dimanche 21 mai 2017. Un projet auquel on peut résister et auquel tout véritable communiste se doit de lutter contre.

Pas d’EuropaCity à Gonesse !

 

 

 

*http://www.leparisien.fr/gonesse-95500/gonesse-projet-europacity-les-pro-agriculture-contre-attaquent-04-06-2017-7016484.php

**https://www.youtube.com/watch?v=cPvRHDC8tTs

***https://www.youtube.com/watch?v=un_dPLKmqSk

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article