Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

LOGEMENT

 

Des loyers trop chères, des locaux et appartements à l'abandons, des expulsions et des SDF toujours plus nombreux... Tels sont les conséquences d'un système prônant la spéculation immobilière et le profit au détriment de la dignité des femmes et des hommes.

Face à ce système, nous apportons nos propositions pour que le droit au logement devienne inaliénable et que le caractère constitutionnel de ce droit soit réaffirmé et défendu.

«La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.

Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence.»

(10ème et 11ème alinéas du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946)

 

  • Loi pour le droit au logement, effectif et imprescriptible. Cette loi portera en son sein les mesures nécessaires telles que la réquisition des appartements et bureaux vides, l'interdiction des sur-loyers, des coupures gaz, d'eau et d'électricité, des saisies et expulsions des familles en difficulté financière. Elle devra également développer l'accecibilité des logements aux handicapés.

  • Aides financières automatiques, de la part des banques, pour l'installation des jeunes ménages. Les fonds en suspens et les bénéfices énormes générés par les banques privés doivent servir l'intérêt général et, notamment, les jeunes ménages, désirant s'intaller mais n'en ayant pas les moyens. Il est intolérable de constater tous les jours de jeunes couples avec enfants mis en difficultés financière et forcé de «s'arranger» avec les familles concernées ou occuper des appartements insalubre et trop étroits.

  • Mettre véritablement en place le 1% patronal dédié au logement social. C'est aujourd'hui un véritable parcour du combattant pour un salarié de faire sa demande du 1% patronal. De nombreuses entreprises font traîner les dossiers jusqu'à ce que le travailleur abandonne et trouve de lui même d'autres solutions. Cette situation inacceptable, du manque de volonté encore une fois du patronat à appliquer la loi, doit cesser.

 

La suite des propositions :

• http://jrcf.over-blog.org/2017/03/propositions-pour-la-jeunesse-protection-de-la-jeunesse.html

• http://jrcf.over-blog.org/2017/03/propositions-pour-la-jeunesse-travail.html

• http://jrcf.over-blog.org/2017/03/propositions-pour-la-jeunesse-education.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article