Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

ÉDUCATION

Considérant que l'éducation doit être le pilier central de notre République et la cause numéro UNE de la politique du pouvoir populaire, les JRCF font les propositions suivantes pour renforcer le système éducatif, aujourd'hui de moins en moins efficace, creusant les inégalités et de plus en plus infiltré par le patronat et l'idéologie libérale.

 

  • Refuser radicalement tout formatage idéologique néo-libéral des jeunes enseignants sous le couvert d'une pédagogie anglo-saxonne d'inspiration libérale (les compétences). Ce n'est pas l'élève ou l'individu qui est au centre de l'école nationale, mais la transmission, aussi active que possible, des connaissances acquises avec esprit critique, le but étant la formation de l'homme, du citoyen et du travailleur.

  • La réflexion sur l’éducation des enfants, la vie sexuelle et affective, sera enseignée aux jeunes dans le cadre de leur scolarité secondaire. L'éducation nationale n'a que trop abandonné ces terrains important, laissant sa place aux seuls parents, à des organisations développant des théories réactionnaire, ou encore à la pornographie. La République doit reprendre le pas sur cette instruction et défendre ses valeurs.

  • Le travail scolaire doit être valorisé autrement que par des bourses « au mérite »; Valorisation de l’engagement civique, politique, syndical, collectif et associatif au même titre que l’autonomie et l’esprit d’initiative. Il est nécessaire d'en finir avec les réflexes individualistes et les replis de toutes sortes que tend à développer le sysème capitaliste et ses sbires aux commandes des médias. Le travail collectif ne doit plus se contenter d'être un vague concept de bonne conscience. Il doit être concrêt et valorisé à juste titre.

  • Développer le goût des jeunes générations pour les valeurs progressistes et humanistes. La mémoire, la protection du patrimoine culturel, la diffusion des connaissances scientifiques, le respect dû à la Résistance antifasciste et aux combattants du progrès social, la connaissance critique de l’histoire nationale et mondiale, le développement de la lecture et la connaissance de la littérature nationale et mondiale, la mise en valeur du travail et des travailleurs seront encouragés, serviront de points d’appui à ce développement et permettront la diffusion la plus large de valeurs telle que la paix, la justice, l’égalité, le progrès, la création, le travail, le bonheur, la solidarité humaine et la liberté.

  • Prolongation de la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans. Le trop grand nombre de mineurs marginalisés et «perdus de vue» par leur descolarisation suite à un echec scolaire est inquiétant et révoltant. Des dispositifs réfléchis doivent permettre aux jeunes concernés, tout en continuant leur scolarité au sein de l'Éducation Nationale, d'être écoutés et protégé de la désocialisation.

  • Limitation dans le primaire et secondaire des effectifs de classe à 25. Les sur-effectifs, dû aux coupes drastique dans les budgets de l'éducation nationale, dans les classes du primaire et du secondaire ne permettent pas aux enseigants de pratiquer correctement leur travail, et donc aux élèves d'apprendre. Le recul du niveau scolaire dans notre pays en est une des preuves les plus flagrante. Redonnons aux instituteurs et aux professeurs les moyens d'enseigner dans de bonne conditions.

  • Mettre en place un organisme public d'orientation démocratique des élèves et étudiants. Ce service permettra à chacun de profiter de la formation la plus large en fonction de ses aspirations, de ses capacités, d'en finir avec l'énorme gâchis de l'échec scolaire et universitaire et capable de déterminer le secteur d'activité où chacun pourra s'épanouir d'autant plus qu'il servira mieux la société.

 

La suite des propositions :

http://jrcf.over-blog.org/2017/03/propositions-pour-la-jeunesse-protection-de-la-jeunesse.html

• http://jrcf.over-blog.org/2017/03/propositions-pour-la-jeunesse-logement.html

•http://jrcf.over-blog.org/2017/03/propositions-pour-la-jeunesse-travail.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mieux choisir sa filière à l'université 21/06/2017 15:46

Bonjour,

Toutes ces idées sont très innovatrices pour l'avenir des jeunes français mais je me demande seulement si tous les jeunes français de 18 + seront les mêmes avis que nous ! Si c'est le cas, nous sortons victorieux de cette bataille.
En passant, voici un article sur le choix d'une filière à l'université : http://quartierjeunes.fr/quelques-conseils-pour-bien-choisir-sa-formation-universitaire

A très bientôt !