Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

Marseille : Agression d’un Jeune communiste par le FN ! No Pasaran !

Marseille : Agression d’un Jeune communiste par le FN ! No Pasaran !

Les JRCF apportent tout leur soutien au camarade de la JC qui a été agressé et dénoncent à nouveau les exactions du FN. Voilà encore,s’il en était besoin, qu’il y a un gouffre entre les propos tenus publiquement par le FN et le visage angélique qu’il veut montrer au peuple français et ce qu’il est réellement.

Réagir pour stopper la fascisation qui monte !

Les JRCF condamnent cette lâche agression. Qui n’est pas la première et qui fait suite à celle contre une camarade des JC à Bobigny au printemps dernier, déjà précédée de l’aggression contre des militants des JC à Aix ou encore à Grenoble. Les JRCF expriment leur solidarité de combat avec leurs camarades des JC.

La fascisation de notre pays comme des pays de l’UE dénoncée par le PRCF et par les JRCF depuis longtemps, devient de plus en plus visible. Tous ensemble, nous devons faire Front !

Sur fond d’anticommunisme et d’anti-soviétisme officiellement distillé par l’UE, les bandes fascistes deviennent de plus en plus insolentes et multiplient les attaques contre les militants progressistes. La progression du Front « National » encourage ces brutes et l’Etat policier de Valls, si rapide pour matraquer à mort Rémi Fraisse, ne bouge pas le petit doigt pour mettre les fachos hors la loi.

Tous ensemble, Front antifasciste pour s’attaquer aux causes

Face à cette fascisation qui monte, à la menace réelle qu’elle représente, tous ensemble, faisons front pour dénoncer et nous attaquer à ses causes :

  • comment ne pas dénoncer la responsabilité de l’UMP (Les Ripouxblicains !) et du PS qui par leur politique euro-austéritaire créent les conditions sociales, politiques et idéologiques pour cette fascisation.
  • Comment ne pas regretter que le PCF, incapable de dénoncer la fascisation et berçant le peuple d’illusions sur la possibilité de transformer la dictature européenne du capital en « Europe sociale », est impuissant à organiser une riposte populaire à la fascisation comme au fascisme.
  • Comment ne pas dénoncer les médias qui, des télés au Monde en passant par Libé ou le Figaro, criminalisent chaque jour le communisme, osant confondre le communisme au fascisme et l’URSS de Stalingrad à l’Allemagne nazie.

C’est le « ventre fécond » du fascisme c’est à dire le capitalisme qu’il faut combattre ici et partout.

En Ukraine, alors que les nazis de Maïdan exercent leur terreur, appuyés par l’UE, l’OTAN et les États-Unis, et que les antifascistes ripostent, qu’entendons-nous sur les ondes sinon la dénonciation propagandiste… des antifascistes ! En Grèce quel sera le résultat des coups de force de la Troïka sur la Grèce sinon de souffler le vent mauvais risquant de porter les nazis de l’ Aube Dorée?

Les lois Macron-Hollande-Valls et les projets de la droite lepénisée servent la soupe au FN.

Les capitulations idéologiques du PGE s’ajoutent à cette situation difficile.

C’est pourquoi les JRCF appellent aux côtés de leurs aînés du PRCF et des forces antifascistes, progressistes et patriotiques à faire Front TOUS ENSEMBLE. Un Front du peuple, un Front antifasciste, populaire et patriotique pour la sortie de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme pour combattre ce cœur de la fascisation qu’est la construction de cette Europe supranationale, dictatoriale et guerrière, arme de destruction massive de l’oligarchie capitaliste qui alimente toutes les extrêmes droites en feignant de les combattre.

A Donetsk, à Athènes, à Bobigny ou à Marseille…ils ne passeront pas !

JRCF, 16 septembre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article