Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JRCF

CGT : en finir avec les manipulations ! (communiqué du Front Syndical de Classe)

CGT : en finir avec les manipulations ! (communiqué du Front Syndical de Classe)

La CCN de la CN se réunie ce 13 janvier : voici un communiqué de militants syndicaux. A retrouver sur www.frontsyndical-classe.org

CGT : la CE du 7 janvier des dispositions incompréhensibles et une véritable manipulation!

Face à la situation de crise qui s’est installée au sommet de la CGT, sous diverses formes, une très forte volonté de transparence, de démocratie et de débat clarificateur s’est exprimée ces dernières semaines dans toute la CGT.

Publiquement souvent et d’une ampleur sans précédent, dans l'espoir de décisions qui répondent sans détours à cette attente.

Et que répondent T. Lepaon et la majorité de la Commission exécutive réunie ces 6 et 7 janvier ?

Par 34 pour, 12 abstentions et 4 contre dans un premier mouvement ils actent la démission du secrétaire général et du Bureau confédéral "en vue de proposer une nouvelle équipe de 10 membres".

Et dans un second mouvement, après avoir avoir affirmé que pour être crédible cette équipe devra rassembler la CGT, ils mettent en place un "dispositif autour du secrétaire général" de 3 ou 4 personnes pour travailler en fait à la constitution du nouveau Bureau confédéral proposé à la nouvelle CE du lundi 12 janvier en vue du CCN du 13.

Mais comment confier à une équipe pilotée par l’actuel secrétaire général le soin de faire des propositions sur la constitution d’un nouveau Bureau confédéral rassembleur, ALORS que la demande de départ de T. Lepaon s’est exprimée de manière tout à fait massive ?

NON, compte-tenu des circonstances et des reproches qui lui ont été adressé et qu’à notre connaissance la Commission de Contrôle Financier a confirmé et conforté, T. Lepaon n’est pas en mesure de constituer un pôle rassembleur, pivot de la construction d’une nouvelle direction capable de regagner la confiance des militants.

Il s’agit en fait d’une fausse démission visant à contourner cette exigence et à placer le CCN devant une situation bouclée d’avance.

Il s’agit donc d’une manipulation qui prépare un coup de force !

Car comment mettre en place une nouvelle équipe s’attaquant de front aux dysfonctionnements qu’a révélé la crise et engageant les incontournables débats sur les raisons des dérives que nous avons pu constater, y compris les questions qui ont trait à l’orientation de la CGT avec les ?mêmes et autour du même secrétaire général.

NON, c’est vraiment du neuf dont a besoin la CGT !

C’est le CCN qui est l’organe souverain de l’organisation entre deux congrès.

La majorité de la CE tente de déposséder le CCN de cette responsabilité majeure en encadrant son ordre du jour et en limitant ses possibilités de choix.

Si les statuts prévoient que la CE fixe l’ordre du jour du CCN sur proposition du BC, ils prévoient également qu’à la majorité simple "il fixe en début de chaque session, ses méthodes de travail".

Il est donc totalement maître de l’organisation des débats qui doivent présidé à son fonctionnement de surcroît dans une situation exceptionnelle et s’agissant d’un CCN extraordinaire

Le CCN ne doit pas se laisser imposer des choix résultant d’une véritable manipulation comme on l’a vu.

C’est toute la CGT qui est en attente de neuf et d’une restauration authentique de la confiance des salariés et du peuple lui-même, gravement entamée dans la dernière période.

Le Front Syndical de Classe

9 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article